Un engagement sans relâche pour la paix et le leadership féminin en RD Congo

Peacemaker 360: Bonjour Voix Espoir et merci de répondre à notre invitation de partager votre parcours d’activiste de paix Avec de milliers d’activistes qui s’enrichissent mutuellement à travers le partage d’expériences sur notre plateforme Peacemaker 360. C’est un grand honneur de t’avoir parmi nous aujourd’hui. Pour débuter cet entretien, nous sommes curieux de savoir quand et comment tout a commencé pour toi?

Voix Espoir : Tout d’abord, Merci beaucoup à Peacemaker 360 pour cette invitation et pour me faire l’honneur de partager mon parcours d’activisme pour la paix.

Un atelier de formation des pairs éducateurs contre la propagation du Sida chez les jeunes à Goma en 2005. Très enthousiaste ce jour là, je pris l’engagement d’être une jeune fille modèle dans la communauté pour refléter le message de morale et d’action positive que je diffusais. Depuis lors, j’ai intégré nombre d’organisations de la société civile de promotion de la paix par les jeunes.

La paix pour moi est bien définie en ces termes : mon bonheur, ton bonheur. Je suis convaincue que quand quelqu’un est dans la joie en étant seul, il est difficile de qualifier cela de paix. La paix est un bonheur collectif. Une joie commune et un bien-être rassembleur.

29 ans, je suis coordonatrice de la section féminine de l’ASBL CIC Congrès International Congolais. Près de 500 jeunes hommes et femmes dans près de 30 séminaires de formation ont déjà été sensibilisés par nous sur les questions de genre, leadership et engagement citoyen.

Peacemaker 360: C’est Fascinant ton parcours Voix Espoir ! Une passion ancrée dans une détermination d’oeuvrer pour la paix en RD Congo s’aperçoit dans ton engagement à travers CIC. Quelles sont à ce jour tes plus grandes réalisations ?

Voix Espoir :Ma plus grande réalisation, celle dont je suis tous les jours fière c’est ce rendez-vous annuel des jeunes femmes engagées pour le changement.

D’abord à Kinshasa en Août 2016, le deuxième a eu lieu à Lubumbashi en mai 2017 et le troisième se prépare dans une autre Province de la RDC.

Le premier a rassemblé 87 jeunes de 5 provinces (Nord-Kivu, Kwilu, Equateur, Kongo Central et Kinshasa) de la RDC au tour du thème JE ME LEVE, JE DONNE UNE FORME A CETTE NATION, MONKUA YA MBOKA, l’os, le socle, la fondation de la Nation en lingala.

Quant au 2ème Congrès, il s’est tenu du 25 au 26 mai 2017 à Lubumbashi, sous le thème principal : PAS UN SECTEUR DE LA VIE SANS L’APPORT DE LA FEMME en RDC avec la participation de 54 jeunes femmes des Provinces du Haut Katanga et Kinshasa.

A ce jour, d’autres jeunes femmes engagées, agents de changement se joignent au groupe pour faire entendre leurs voix comme citoyenne avertie ayant des droits et assumant pleinement leurs devoirs.

L’initiative consiste au renforcement des capacités au travers des formations en leadership, entrepreneuriat et engagement citoyen. En marge des congrès annuels, mensuellement des visites institutionnelles sont organisées pour susciter les vocations politiques et préparer ces jeunes femmes au leadership politique.

Peacemaker 360: c’est un travail super important que ton organisation est entrain d’accomplir. Le leadership féminin non seulement en RD Congo Mais en plusieurs Pays du monde est confronté à plusieurs défis culturels et structurels. Mais dans ton cas particulier, qu’est ce qui te motive d’aller en avant ? Qu’est-ce qui te donne espoir dans ta lutte ?

Voix Espoir :Je dirais la passion et les encouragements de toute part. Rien n’est plus motivant que lorsqu’une personne ayant bénéficié des formations organisées par vous, revient vers vous en vous proposant de l’accompagner à faire le même exercice dans son milieu d’influence. Ce sont là les fruits de la semence plantée et c’est ce qui nous permet de garder espoir.

Peacemaker 360: Absolument, voir ses grains porter de fruits est super motivant et c’est exactement ainsi qu’un mouvement social fort peut se former où les femmes réclament leurs droits et bâtissent des communautés solides. Merci beaucoup pour tous les grains de l’émancipation de la fille et femme Congolaise que tu continues à semer à travers CIC. Sur un autre point, Qu’est il de l’inclusion de jeunes de différentes couches sociales dans vos activités ?

Voix Espoir :Le CIC Asbl promeut l’inclusivité au travers du renforcment de capacités des leaders des jeunes ainsi qu’à travers les medias traditionnels et dans réseaux sociaux whatsapp et facebook CIC ASBL RDC.

Peacemaker 360: Que considéres-tu être le moment le plus difficile de ton parcours d’activiste et quelles leçons en as-tu tiré?

Voix Espoir :Je me rappelle de l’organisation du 1 er Congrès des jeunes femmes engages. Je n’avais pas de ressources mais grace à une équipe de 10 collaborateurs et collègues, nous avons gagné le pari. Ce que j’ai appris de cette étape, c’est le fruit du travail en réseau. C’est-à-dire que nous nous sommes associés à 4 autres organisations locales qui travaillaient dans le même domaine que nous et les responsabilités se sont partagées, la méthode a produit des résultats efficaces et moins couteux.

Peacemaker 360: le travail en réseau est une force pour l’atteinte des objectifs organisationnels mais malheureusement plusieurs organisations ne savent pas maximiser de leurs réseaux. On pourrait peut être faire une autre interview juste sur ce point parce qu’il me paraît si pertinent et en même temps moins évident le travail en réseaux. On y reviendra! Si tu peux faire quelques pas en arrière dans les jours de ton enfance, quels conseils donnerais-tu à la jeune Voix que tu fus ?

Voix Espoir :Spécialisation, focalisation et expertise en lieu et place de la multidisciplinarité.

Peacemaker 360: Et si tu avais un conseil à donner aux femmes activistes qui sont persécutées dans leurs communautés à cause que leurs luttes qui défient les forces patriarcales dans nos sociétés, quel serait ce conseil ?

Voix Espoir : Je dis ceci à mes consœurs, de croire que le combat pour l’égalité et l’équité est une lute noble et juste car il garantit la prospérité de la nation. Cette pensée pour renforcer mon idée :

“La promotion de la femme et l’égalité entre hommes et femmes sont un aspect de droit de l’homme ; c’est une condition de la justice sociale ; c’est un objectif qui ne doit être considéré comme intéressant exclusivement les femmes. C’est le seul moyen de bâtir une société viable, juste et développée. Le renforcement du pouvoir d’action des femmes et l’égalité entre les sexes sont des préalables essentiels à la sécurité politique, sociale, économique, culturelle et écologique de tous les peuples.” conférence mondiale femme Beijing 1995.

Peacemaker 360: Merci beaucoup Voix pour cette interview si enrichissant et nos chaleureuses félicitations et encouragements pour la lutte noble que toi et ton équipe de CIC Continuez de mener. Nous sommes grandement de cœur. Et pour finir cet entretien d’aujourd’hui, comment est que ceux et celles intéressés d’apprendre un peu plus de CIC pourraient te joindre?

Voix Espoir : Merci beaucoup à Peacemaker 360 pour Aussi ce travail si important que vous accomplissez et pour l’opportunité offerte à moi de faire partie de cette campagne qui rapproche les activistes de paix partout dans le monde. Je suis joignable sur Facebook :https://www.facebook.com/chantalfaidamulengabyuma/

Twitter :@ChantalFaida

LinkedIn :https://www.linkedin.com/in/chantal-faida-270069b8/

YouTube :https://www.youtube.com/channel/UCzCvnUR79zfPRij_AndSK-A

Blog :http://chantalfaida.mondoblog.org/

Site web : http://www.chantalfaida.org/

Whatsapp: +243994004869

voici Aussi la vidéo d’une interview que j’ai pris à une autre conférence d’une organisation partenaire https://www.youtube.com/watch?v=E3wXTmBma0k&feature=share

https://www.facebook.com/CIC-ASBL-RDC-1771675519779111/